• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

LoL - Story : Jayce, A Quick Fix

LoL - Story : Jayce, A Quick Fix

Publié par Llelouch le 08/04/2017 à 11:15

Jayce, inventeur de génie et solitaire dans l'âme, se fait donner une leçon de vie par une fillette innocente, seulement venue réclamer la gentillesse de cet homme prenant les gens de haut...

Riot Games a envie de créer un univers pour ses personnages et de développer de plus en plus la profondeur et le background de chacun des champions et ce par un lore trés élaboré.

Récemment, des petites histoires, des anecdotes sur la vie de certains héros sont sorties depuis décembre 2016 sur le Facebook Officiel de League Of Legends en anglais, ce qui nous permet d'en apprendre encore plus !

 

Voici Jayce, voici son histoire ...

(Oui, ça sonne comme New York Unité Spéciale, ET ALORS ?)

 

Jayce : une petite réparation

fureur lol 2017 saison 7 season league of legend legends jayce viktor lore histoire story short a quick fix une petite réparation facebook

Illustration par Megan A. O’Rourke

 

 

La leçon de vie

 

N'importe quel imbécile aurait pu prédire que Viktor allait frapper de nouveau. Mais il en fallait plus pour pouvoir prédire la date et l'heure exacte pour effectuer une contre-attaque. Et Jayce était loin d'être un imbécile. Il était là, dans son atelier, baigné dans le soleil venant d'une lucarne, et entouré de dizaines d'artefacts de sa création : Des bottes pouvant s'accrocher n'importe où, un sac à dos avec des membres articulés pour tenir les outils (NdT : Un peu comme Dr.Octopus, en fait). Cependant, sa plus grande invention restait l'arme qu'il tenait entre ses mains. Alimentée par un cristal de Shurima, son marteau hextech Mercury était renommé dans tout Piltover, mais lui le balançait d'une main à l'autre comme n'importe quel outil de son atelier.

 

Trois coups faisaient écho à la porte de Jayce. Ils étaient là.

 

Jayce s'était préparé pour cela. Il avait mené des expériences sur des automates récupérés sur le champ de bataille, et avait intercepté des communications. À tout moment, ils pourraient faire sauter sa porte d'entrée et essayer de dérober son marteau hextech. Enfin... "Essayer". Il a déclenché un interrupteur sur la poignée du marteau, et la tête de ce chef-d'oeuvre se changea en blaster hextech, comme poussé par une vague d'énergie.

Il visa.

Renforça ses appuis.

Regardant la porte s'ouvrir, le doigt serré sur la gâchette.

 

Il a failli exploser la tête d'une petite fille de 7 ans.

Elle était petite et blonde, et aurait semblé adorable à tous ceux qui n'étaient pas Jayce. La fille poussa la porte et s'avança lentement vers Jayce, sa queue de cheval basculant vers l'avant. Elle a maintenu sa tête baissée, évitant toujours son regard. Deux hypothèses possibles : Soit elle était intimidée par la présence de ce héros de Piltover, soit elle était envoyée par Viktor, et était sur le point de le surprendre avec une bombe chimique. Son rougissement sembla indiquer qu'il s'agissait de la première.

 

"Mon soldat s'est cassé" dit-elle, en montrant un chevalier métallique au bras plié dans un angle improbable.

 

Jayce ne bougea pas d'un pouce.

"Pars, ou tu mourras probablement."

L'enfant le regarda fixement.

"De plus, je ne répare pas les poupées. Trouve quelqu'un d'autre avec plus de temps à t'accorder."

 

Les larmes commencèrent à perler sur ses joues.

"Je n'ai pas d'argent pour payer un artisant et... ma maman l'a fait pour moi avant de mourir..." dit elle dans un sanglot.

 

Jayce fronça les sourcils et cligna des yeux pour la première fois depuis un bon moment.

"Si c'est si précieux pour toi, pourquoi est-il cassé ?"

 

"Je ne voulais pas ! Je l'ai emmené à la fête de la Progression, quelqu'un m'est rentré dedans, et il est tombé par terre... Je sais que j'aurais dû le laisser à la maison..."

 

"Oui, tu aurais dû, c'était stupide."

La jeune fille tenta de commencer une phrase mais se ravisa, elle en restait bouche bée. Jayce avait déjà vu ce genre de réaction auparavant. Les gens qui connaissaient son histoire et ses actes de bravoure s'attendaient à de la grandeur, à de l'humilité. Ils ne s'attendaient pas à faire face à un abruti fini. Jayce les a inévitablement déçu.

 

"Qu'est-ce qui ne va pas chez vous ?" demanda-t-elle.

 

"Ma personnalité, sans aucun doute" répliqua-t-il sans hésitation.

 

L'enfant plissa les sourcils, et tendis le soldat cassé à Jayce.

"Réparez-le, s'il vous plait."

 

"Tu vas le casser, encore et encore..."

 

"Non !"

 

"Regarde, petite, je suis très occupé là et..."

 

Quelque chose courait sur la lucarne, jetant une ombre sur eux deux.Tout le monde aurait cru que c'était un oiseau qui passait, mais Jayce en savait plus. Un sourire en biais se répandit sur son visage tandis qu'il tirait la jeune fille vers son banc de travail.

"En réalité, les machines sont très simples" dit-il. Il souleva un morceau de bronze et commença à marteler ses coins avec de petits coups. "Elles sont composées de plein de pièces, qui se combinent et se recombinent de manière logique et prévisible." Il continua à marteler la feuille jusqu'à ce qu'elle devienne un dôme lisse.

"Les gens sont plus compliqués. Ils sont émotifs, imprévisibles et dans presque tous les cas, ne me comprennent pas, ne m'égalent pas" dit-il en perçant un trou dans le haut du dôme. "Habituellement, c'est un problème, mais parfois leur bêtise m'arrange."

 

"Vous parlez toujours de mon soldat, ou..."

 

"Parfois, ils sont frustrés de leur infériorité, si désespérés de se venger qu'ils font des erreurs stupides." Il attrapa une tige de cuivre et la fixa au centre du dôme.

"Parfois, les gens ne parviennent pas à protéger leurs biens les plus précieux" dit-il en hochant la tête vers le soldat d'étain avant de lui tendre le parapluie métallique qu'il venait de fabriquer. "Et parfois, cela signifie qu'au lieu de tout simplement toquer avant d'attaquer, ils essaient de tenter... de nouvelles approches, bien plus dramatiques..." acheva-t-il en regardant vers le haut.

 

"Tiens ça, ne bouge pas."

Elle prit le parapluie, qui était bien plus lourd qu'il n'y paraissait.

 

Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais seul un cri de surprise en sortit lorsque la lucarne au-dessus d'elle se brisa. Le verre arrosa le parapluie improvisé comme un orage d'été tandis qu'une demi douzaine d'hommes bondissaient sur le sol. Des tuyaux remplis de liquide vert jaillissaient de la base de leurs cous pour se terminer dans leurs membres (NdT : Imaginez le splash-art du nouveau Warwick). Leurs yeux semblaient morts, leurs visages sans émotions. Ils étaient certainement des sous-fifres de Viktor : des punks drogués avec une nouvelle substance de Zaun, remplie d'hypnotiques et d'hallucinogènes par Viktor. Des voyous bons à rien qui suivraient sans broncher tous les caprices de Viktor, qu'ils le veuillent ou non. Jayce s'attendait à affronter des automates, mais ils ne seraient pas passés inaperçus à Piltover. Pourtant, ces pantins étaient tout à fait dangereux. Ils se tournèrent vers Jayce et la fille. Avant qu'ils n'aient atteint leurs cibles, le blaster de Jayce émit une orbe électrique, qui s'éloigna du coeur de l'arme avant de détoner au milieu du groupe, envoyant valser les hommes de main de Viktor dans les murs de l'atelier.

 

"Bravo pour cette tentative Vikt..."

 

Un bruit mécanique résonna de la pile de drogués inconscients. On aurait dit un croisement entre un minotaure et un monstre robotique.

 

"Attention !" hurla la fillette.

 

"Je sais ! Je suis pas aveugle, arrête de paniquer" dit Jayce en levant les yeux au ciel, alors que la bête le frappait en pleine poitrine.

 

Jayce fut envoyé contre le mur derrière lui, et atterit sur un chariot roulant, son dos craquant sous l'impact. Il se remit sur pied alors que la bête chargeait à nouveau et grogna "C'est la dernière fois que tu me touches, saleté." Jayce balança son arme hextech aussi fort qu'il le pouvait, le transformant en marteau à mi-hauteur. Le minotaure continua dans sa lancée, ignorant royalement le mouvement de l'arme vers lui. Le marteau entra en contact avec la tête de la bête, qui s'effondra sur le sol. Un nuage de fumée s'échappait de sa carcasse.

 

Jayce repris fermement son marteau, se préparant à une autre attaque. Ce n'est qu'après quelques minutes à fixer la lucarne qu'il se calma, assuré que l'assaut était terminé.

Il essaya de reculer vers une arrière salle pour se soigner, mais son ventre lui rendait la tâche plus difficile qu'il n'y paraissait.

 

La jeune fille se précipita à ses côtés : "Son attaque vous a blessé ?"

 

"À ton avis."

 

"Alors peut-être que vous n'auriez pas dû le laisser vous frapper. C'était stupide" répondit-elle.

 

Jayce la regarda avec un air intrigué. Les yeux de la gamine s'élargirent, de peur, pensant qu'elle avait été trop loin dans ses propos.

 

"Comment t'appelles-tu ?"

 

"Amaranthine, monsieur."

 

Jayce s'assit à son banc de travail et attrapa un tournevis : "Donne moi ton soldat, Amaranthine."

 

Un sourire éclata sur son visage : "Alors, vous pouvez la réparer ?"

 

"Il n'y a rien que je ne peux résoudre", lui sourit Jayce.

 

 

fureur lol 2017 saison 7 season league of legend legends jayce viktor lore histoire story short a quick fix une petite réparation facebook

Fanart par Farahboom

 

 

Quand votre traducteur s'en mêle...

 

Tout d'abord, il est important de se remettre dans le contexte autant pour cette histoire que pour toutes les autres qui vont suivre :

Piltover est une grande ville riche, bien pourvue, surplombant les paysages environnants du haut de la falaise sur laquelle cette cité à été bâtie. Zaun, cité-état rattachée à Piltover, est beaucoup plus en contrebas, privée de lumière, et ressemblerait un peu à un mélange de bidonville et de base de méchants machiavéliquement méchants !

 

Ces 2 districts diffèrent dans leur manière de penser :

  • Piltover est une ville de progrès technologique et de croissance, qui attire beaucoup de nouveaux inventeurs et génies, de par ses capacités d'épanouissement.
  • Zaun profite de la croissance de Piltover pour se développer également, mais elle est bien plus laxiste sur le réglement et l'éthique, si bien que les inventeurs ne trouvant pas leur bonheur à Piltover descendent ici pour pouvoir mener librement leurs expériences.

 

Ici il est question de Jayce et Viktor, liés par un passé commun : Viktor a proposé à Jayce de le rejoindre et d'utiliser un rare fragment arcanique pour compléter la "glorieuse évolution" de l'homme et de la machine (il faut savoir que dans la tête de Viktor, l'homme et la machine ne font qu'un, et que l'un ne va pas sans l'autre). Jayce refusant, Viktor vola le fragment, avant de se le faire reprendre après un dur combat contre Jayce, qui ramena l'objet tant convoité à Piltover.

Depuis ce temps, Viktor voue une haine féroce à Jayce et ne cesse de tenter de se venger en envoyant moult automates et sous-fifres en tous genres dans le but d'éliminer ce dernier, ce qui a endurci le comportement du héros de Piltover, passant de l'avidité de renommée à un cynisme rude à toute épreuve.

 

Ici on peut voir que Jayce, habitué aux attaques de Viktor, va à la fois redécouvrir le plaisir de faire plaisir, après que la fillette ait utilisé une méthode pour le moins proche de l'électrochoc avec notre héros, n'hésitant pas à le malmener, avant de se rendre compte que ce n'était non pas une erreur, mais bel et bien ce qu'il fallait pour capter son attention.

Une bien belle histoire rédigée par Riot ! Nous verrons la suite !

 

 

~Traduction par Fureur

(Source 1, Source 2, Source 3)

Poster un commentaire

0 commentaires

  • Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à réagir !

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

Recherche FUREUR

Egg On School

COACHING SUR LOL

EntraineurPrix (€/h)
photoEOS Zash 17 €
photoHmmer 50 €
photoReivax 10 €
photoTeDzYi 10 €
photoTamoZ 7 €
photoYellOwStaR 40 €

Bloc_VG

LE PORTAIL LEAGUE OF LEGENDS

LE PORTAIL LEAGUE OF LEGENDS

 

Retrouvez toute l’information League of Legends sur Fureur avec un portail dédié à l’actualité du jeu et à l’eSport. De la Saison 3 avec les LCS en passant par les IEM et les championnats asiatiques, le suivi eSport est assuré. Tout ce qui touche de près ou de loin à votre jeu préféré est présent sur le portail Fureur LoL. Les news officielles sont retranscrites, des analyses et des articles sont proposés par les rédacteurs et traitent des changements sur League of Legends avec les modifications d’objet, les nouveaux champions, les mises à jour, etc… Des guides sont également présents, rédigés par nos rédacteurs afin de vous aider à évoluer dans le jeu. Du contenu exclusif et made in Fureur alimente aussi notre portail rédactionnel. Un suivi de la line up Fureur est également assuré, toutes leurs compétitions sont retransmises et vous pouvez bien évidement les retrouver sur la WebTV League of Legends Fureur en live stream lors de leur entrainements ou encore en soloQ. L’équipe rédactionnelle LoL, c’est plus de 10 rédacteurs qui vous tiennent informés tous les jours et vous permettent de participer et de réagir à l’actualité LoL sur nos portails et nos forums avec la communauté.